Comment soulager les douleurs d’une femme enceinte ?

La grossesse est un moment privilégié dans la vie d’une femme. Mais grandir un petit être en son sein n’est pas sans douleur. La femme enceinte doit s’attendre aux maux de la grossesse dus en grande partie à l’adaptation de l’organisme à bébé. En effet, la production d’hormones de grossesse en grande quantité n’est pas sans conséquence sur le corps. Cependant, il existe quelques astuces qui permettent de soulager les douleurs fréquemment ressenties pendant la grossesse.

Les causes non dangereuses de douleurs

Certaines douleurs pouvant être déconcertantes, mais complètement inoffensives pour les futures mamans. Elles sont même des marqueurs du bon déroulement de la grossesse :

  • Douleurs abdominales se manifestant par des sensations de piqûres, de tiraillement ou de crampes dues à l’étirement des muscles abdominaux et des ligaments. Se reposer ou prendre une douche chaude permet de soulager la douleur. La pratique régulière d’exercices physiques renforce et tonifie les muscles de l’abdomen. Il faut éviter de se coucher sur le dos une fois le cap du premier trimestre passé. En effet, cette position peut réduire le débit sanguin perçu par bébé.
  • Douleurs au dos qui peuvent irradier des lombaires aux membres inférieures dans le cadre d’une sciatalgie. Dans ce cas, la douleur peut être atroce, voire invalidante. Il faut contrôler la prise de poids en maintenant une alimentation équilibrée accompagnée d’exercices de renforcement musculaire. L’application de bouillotte chaude soulage également. Il faut: éviter le port de charges lourdes y compris le port des autres enfants, porter des chaussures plates, ne pas rester debout trop longtemps, s’assoir droit, dormir sur un matelas ferme, se coucher sur le côté en disposant un oreiller entre les jambes, éviter de se courber, mais plutôt se baisser par mouvement de flexion sur les cuisses. Pour des douleurs insoutenables, prévenir le médecin et éviter l’automédication. Le médecin peut conseiller un physiothérapeute ou un kinésithérapeute en cas de besoin.
  • Douleurs mammaires. Elles peuvent s’améliorer par le port de soutien-gorge adapté.
  • Contractions de Braxton Hicks qui n’apparaissent qu’au second trimestre. Elles sont plutôt gênantes et réellement douloureuses. Ce sont de fausses contractions qui n’influent pas sur le col. Elles sont de courte durée et irrégulières, généralement moins de 10 contractions par jour. Une hydratation suffisante ainsi qu’une douche chaude soulagent cette sensation.

Tous ces signes disparaissent après l’accouchement. Pour des conseils supplémentaires, n’hésitez pas à consulter bebenature.fr.

Quand contacter le médecin ?

Bien que la plupart des douleurs de la femme enceinte soient anodines, un faible pourcentage nécessite une prise en charge urgente. Il faut savoir écouter son corps et son instinct quand on a l’impression que quelque chose ne tourne pas rond. C’est particulièrement valable lorsqu’on attend un premier enfant. Appeler votre médecin ou la sage-femme devant :

  • Une douleur abdominale aiguë avec ou sans saignement avant 12 semaines de grossesse
  • Tout saignement ou forte contraction
  • Plus de 4 contractions en une heure sur une durée de deux heures
  • Une douleur abdominale intense
  • Troubles visuels ou fort mal de tête
  • Gonflement au niveau des mains, des jambes ou du visage
  • Brûlure fictionnelle, difficulté à uriner, présence de sang dans l’urine
  • Fièvre ou frissons

Conseils pour prévenir les douleurs

Dès que vous êtes enceinte, le volume de l’utérus augmente et comprime petit à petit les organes avoisinants causant un inconfort. Pour soulager ces maux, voici quelques conseils :

  • Manger fréquemment en petites quantités
  • Avec l’accord du médecin, pratiquer régulièrement une activité physique
  • Varier votre alimentation en incluant les aliments riches en fibre retrouvée en grande quantité dans les fruits, légumes et sons de blé.
  • Boire suffisamment d’eau moyennant 6 à 8 verres d’eau par jour
  • Vider souvent la vessie et éviter de se retenir quand l’envie d’uriner se fait sentir
  • Se reposer le plus souvent possible.
  • Éviter les changements de mouvements brusques
  • Maintenir une bonne posture

Les grossesses diffèrent les uns des autres, aussi le mieux reste de confier ses doutes au professionnel de santé qui suit la grossesse pour recevoir un avis spécialisé et personnalisé.

Comment se préparer à l’accouchement ?
La Veilleuse Ours : l’objet magique pour bébé